Suivi des pontes de brochet sur les frayères des lacs médocains

Suivi des pontes de brochet sur les frayères des lacs médocains

Dans le cadre du suivi de "l’indicateur brochet" réalisé par la FDAAPPMA 33 par le protocole de raclage pour la recherche d’œufs, des pontes et deux alevins de brochets ont été échantillonnés jeudi dernier à Lacanau, à proximité de Virevieille sur des herbiers en pleine eau.
Depuis 2016,  la FDAAPPMA 33, en partenariat avec le SIAEBVELG, l'ONF et la Fédération de pêche des Landes a mis en place des sites d'expérimentation à la mise en place d'un indicateur "brochet" sur les Lacs Aquitains.

Ces lacs constituent de grandes étendues d'eau douce supportant notamment des milieux humides fragiles qui accueillent une flore et une faune caractéristiques et diversifiées, dont plusieurs espèces, protégées ou remarquables, sont dépendantes.
Le maintien de ces milieux est le fruit d'une gestion quotidienne des niveaux d’eau au moyen d'ouvrages, mais aussi d'opération visant à entretenir ces zones humides ouvertes et fonctionnelles.
Pour relier le bon fonctionnement du milieu naturel aux opérations de gestion il est nécessaire de développer des indicateurs biologiques en se basant sur des espèces repères: le choix s'est porté sur le brochet (Esox sp.), espèce phytophile qui utilise les zones humides comme site de reproduction et de nurserie. C'est l'exigence écologique de cette espèce qui permet de l'utiliser comme indicateur en zones humides.

Les résultats obtenus la semaine dernière sur le lac de Lacanau sont encourageants car des pontes et alevins ont été découverts malgré une année particulièrement sèche. A défaut de pouvoir utiliser les zones humides qui restent largement exondées cette année, le brochet utilise donc les herbiers de pleine eau pour se reproduire.

Commentaires

  1. Poster un commentaire

Ajouter votre commentaire