Suivi de l'efficacité des nouvelles passes à poissons

Suivi de l'efficacité des nouvelles passes à poissons

Quelle est l'efficacité des nouvelles passes multi-espèces permettant de reconnecter le canal des étang aux marais du Gnac et de Cousseau?
C'est la question que se posent ensemble le SIAEBVELG, la SEPANSO et la FDAAPPMA 33 suite aux travaux de construction de ces passes en 2016. Pour y répondre, des suivis ont débuté cet hiver.
Cette étude multipartenariale réalisée par le Fédération de pêche et financée par l'Agence de l'Eau Adour Garonne et le Département de la Gironde concerne la continuité écologique et notamment vis à vis de la faune piscicole.

Notons que ces premières journées de suivi sur les passes reconnectant le canal des étangs en sortie du lac d'Hourtin-Carcans vers les marais du Gnac et de Cousseau, donnent des résultats encourageants. En effet des migrations de géniteurs de brochet qui franchissent les passes pour rejoindre leurs  frayères sur les marais ont été observées. Des anguilles empruntent également ces passes à poissons.

En cette fin de mois et suite aux précipitations importantes de décembre et janvier, les marais sont enfin en eau après 2 ans de sécheresse. Il semble qu'avec ce premières belles observations de la FDAAPPMA, les conditions de cet hiver vont être favorables pour une bonne reproduction naturelle de la faune piscicole.

Les suivis vont continuer au cours de la saison et les résultats seront ensuite analysés pour tirer des conclusions plus globales.

Commentaires

  1. Poster un commentaire

Ajouter votre commentaire