Une nouvelle transhumance en Médoc

Une nouvelle transhumance en Médoc

Parcours écopastoral itinérant renouvelé en 2018

Pour la deuxième année consécutive, Jean-Michel Le Corre, berger du Conservatoire des races d’Aquitaine, mène le troupeau de brebis Landaises et de chèvres des Pyrénées à travers le bassin versant des lacs médocains.
Les animaux de races rustiques vont effectuer d’avril à octobre un nouveau parcours itinérant de 137 km dans le cadre d’une expérience écopastorale. Il s’agit pour le troupeau d’entretenir, par pâturage extensif, la végétation des milieux naturels qui l’accueillent.



Un RDV qui connecte à la Nature

Jeudi dernier, le troupeau a réalisé sa première étape de transhumance de 5km depuis la bergerie des Matruques, à St Aubin-de-Médoc, jusqu’à Gémeillan à Sainte-Hélène.
Cette première étape a été un évènement convivial rassemblant du monde : bénévoles, membres du Conservatoire des races d’Aquitaine et du SIAEBVELG ainsi que leurs stagiaires ont participé à cette étape. L’association « Surf Insertion » était également présente, quinze jeunes citadins venus de la métropole bordelaise, motivés et volontaires se sont mobilisés afin d’aider le berger à mener son troupeau de 450 animaux sur les pistes forestières et traversées de routes.



Parrainer la transhumance : le financement participatif

Un tel projet requiert un budget de fonctionnement important : le Conservatoire des races d’Aquitaine lance un projet de financement participatif qui a pour objectif de récolter en 40 jours 8 500€. Pour en savoir plus et participer, rendez-vous sur le site https://www.miimosa.com/fr/projets/soutenir-une-transhumance-avec-des-races-locales-menacees

Commentaires

  1. Poster un commentaire

Ajouter votre commentaire