Des jeunes de l’association Surf Insertion viennent en aide au SIAEBVELG lors de chantiers Eco-citoyens

Des jeunes de l’association Surf Insertion viennent en aide au SIAEBVELG lors de chantiers Eco-citoyens

Dans le cadre du programme de lutte contre les espèces végétales aquatiques invasives, plusieurs actions ont été menées ce mois-ci en partenariat avec l’association « Surf Insertion ». Ces chantiers ont un double objectif : ils permettent à la fois d’enrayer la propagation de ces espèces sur les cours d’eau du bassin versant et sur les lacs mais également de sensibiliser les jeunes venus de la métropole bordelaise à la conservation des milieux naturels des lacs médocains et à l’environnement au sens large.
Durant deux journées, des jeunes de l’association « Surf Insertion », ainsi que deux stagiaires du SIAEBVELG, sont intervenus sur deux sites pour contenir ou extraire deux espèces végétales invasives. Tout d'abord, la Renouée du Japon sur le canal des étangs, où ils leur a été proposé de bâcher ses tiges pour la priver de lumière et ainsi éviter sa prolifération. Ensuite, ils se sont affairés à l’arrachage manuel du Myriophylle du Brésil dans la craste Matouse, près du collège d’Hourtin. Ces espèces invasives sont concurrentes de la flore patrimoniale puisqu’elles possèdent une importante puissance colonisatrice et il est important d’agir précocement pour éviter leur installation et diffusion vers d’autres sites.

Ces actions résultent d’une bonne efficacité et de beaucoup d’enthousiasme de la part des jeunes de « Surf Insertion ». Elles ont également permis de les sensibiliser et responsabiliser vis-à-vis de l’environnement qui les entoure.




 

Commentaires

  1. Poster un commentaire

Ajouter votre commentaire