Relevé Mensuel Mai 2018

Relevé Mensuel Mai 2018

Les précipitations du mois d’avril, 55 mm sur le site des Matouneyres à Carcans, correspondent à la moyenne pour ce mois. Sur certains secteurs géographiques, ces précipitations ont été plus conséquentes, jusqu’à 90 mm.  Ces pluies ont été principalement marquées les 10 premiers jours d’avril. Le reste du mois a été sec et chaud.  L’évaporation a été estimée à 95 mm avec des pics à 5 mm par jour pendant la période de fortes chaleurs autour du 20 avril.
 
Le niveau de la nappe des sables et les débits des cours d’eau ont été très élevés en début de mois avec les fortes précipitations. La nappe est ainsi remontée une nouvelle fois cette année jusqu’à la surface des sols. Son niveau a ensuite rapidement baissé pendant la période sèche pour retrouver un niveau « moyen » en fin de mois. Deux pics de crue très rapprochés, ont été notés sur l’Eyron et l’ensemble des cours d’eau du bassin versant pendant la période de fortes précipitations début avril. Ces débits ont ensuite rapidement chuté pendant la deuxième partie du mois.

Le niveau du lac de Hourtin-Carcans a été régulé autour de 14.45 m NGF en avril. Cette côte correspond à la côte d’objectif fixée par le règlement d’eau pour le lac en avril. Trois des vannes sur les cinq de l’écluse du Montaut à l’aval du lac ont ainsi été plus ou moins ouvertes pour contenir la remontée des eaux en début de mois tout en maintenant la côte atteinte. Un maximum de 14.50 m NGF a été atteint vers le 10 avril suite aux fortes précipitations et à la crue des cours d’eau. Les vannes de l’écluse du Montaut ont ensuite été totalement fermées dès que le débit des cours d’eau a baissé.

Le niveau du lac de Lacanau a augmenté de 30 cm en quelques jours début avril suite aux fortes précipitations et à la crue des cours d’eau. Le niveau a ensuite été progressivement rétabli mi-avril vers la côte de 13.3 m NGF. Cette gestion est conduite de façon à anticiper d’éventuelles autres crues ceci d’autant plus que le lac de Hourtin-Carcans en amont était à un niveau élevé ne permettant plus à ce lac de jouer un rôle majeur d’expansion des crues sur les marais. Cette anticipation permet ainsi de limiter l’effet des crues des cours d’eau. Les vannages de l’ouvrage de Batejin à l’aval du lac de Lacanau ont été ouverts en grand pendant la crue pour limiter la montée des eaux sur ce lac. Le nouvel ouvrage construit en 2017 montre ainsi ses capacités à prévenir les inondations en période de crue. En cette fin de mois et maintenant que le risque de crue majeure diminue, les vannages ont été en partie refermés.
 

Commentaires

  1. Poster un commentaire

Ajouter votre commentaire