Une année exceptionnelle pour les limicoles nicheurs sur les zones humides des lacs Médocains

Une année exceptionnelle pour les limicoles nicheurs sur les zones humides des lacs Médocains

La saison 2018 a été très bonne pour la reproduction des limicoles nicheurs sur les zones humides des lacs Médocains.
Le suivi annuel a pu se réaliser grâce aux nombreux  participants qui se sont mobilisés: SEPANSO, FDC33, ACCA Lacanau, ACCA /APPMA de Carcans, SIAEBVELG et ses stagiaires,  FDAAPPMA33, ONF, Commune de Lacanau et de le Porge ainsi que des volontaires bénévoles.

Malgré les niveaux d’eau très élevés sur les lacs et marais en début de saison, rendant les sites de nidification inaccessibles, un grand nombre de limicoles est tout de même resté pour se reproduire et a été dénombré au suivi du mois de mai. La saison 2018 compte parmi les  meilleures saisons depuis le début de ce comptage initié en 2003 par la Réserve Naturelle Nationale de l’étang de Cousseau.

Sur les zones humides en bordure du lac à Carcans se sont  36 couples de Vanneau huppé (Vanellus vanellus) est 3 couples de Courlis cendré (Numenius arquata) qui ont été dénombrés lundi dernier contre respectivement 29 et 2 en 2017, ce qui témoigne de l’efficacité des travaux de restauration de zones humides réalisés sur les lacs pour les limicoles.

D’autres espèces de limicoles ont été aperçues sur le bord des lacs lors des suivis (Bécasseau maubèche, Pluvier argenté, Chevalier gambette, Bécasseau variable…).



Concernant le bilan de cette saison de comptage: 44 couples de Vanneau huppé est 6 couples de Courlis cendré ont été recensés hors Réserves Naturelles. Les données globales incluant les Réserves de Cousseau et de Hourtin seront consultables dans le prochain compte-rendu annuel de ce suivi.

Commentaires

  1. Poster un commentaire

Ajouter votre commentaire