Une année exceptionnelle pour l'hivernage de la Grue cendrée sur les lacs médocains

Une année exceptionnelle pour l'hivernage de la Grue cendrée sur les lacs médocains

Un nouveau record a été atteint lundi dernier sur le comptage des Grues cendrées en hivernages sur les lacs médocains: après un suivi au gagnage matinal réalisé par le SIAEBVELG, le GASSAUGI et l'ACCA d'Hourtin sur les parcelles agricoles du bassin versant, ce sont 7 390 individus qui ont été comptabilisés le soir au dortoir sur le Réserve Naturelle de l'Etang de Cousseau.

La présence d'une population importante cette année sur le médoc peut s'expliquer par une chute d'attractivité de certaines parcelles landaises fréquentées jusqu'alors. En effet, la répartition des oiseaux est très dépendante de la ressource alimentaire et lorsque celle-ci vient à manquer, les grues se déplacent pour prospecter ailleurs.

Le territoire des Landes est une étape privilégiée dans la migration et l’hivernage de la Grue cendrée. Afin de préserver et connaître cet oiseau et valoriser sa présence sur notre territoire, le groupe « Grus Gascogna » a été créé par les partenaires suivants :

- le Département des Landes,
- le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne,
- la Fédération départementale des chasseurs des Landes,
- la Chambre d’Agriculture des Landes,
- la Ligue de Protection des Oiseaux,
- le Syndicat mixte de gestion des milieux naturels landais,
- le Réserve naturelle nationale de l’étang de Cousseau,
- le Syndicat Intercommunal d’Aménagement des Eaux du Bassin Versant des Etangs du Littoral Girondin,
- le Groupement des Associations des Sauvaginiers de la Gironde.

Dans le cadre de ce partenariat, des comptages d’estimation des populations hivernantes sont réalisés sur l’ensemble des sites connus et fréquentés, ainsi qu’un suivi de la répartition des grues sur les zones d’alimentation. A ce titre, le Conseil départemental des Landes organise et participe avec les partenaires à des comptages sur  l’ensemble des sites dortoirs connus, ainsi qu’au suivi de la répartition des grues sur ses zones d’alimentation du territoire des Landes et de la Gironde.

Commentaires

  1. Poster un commentaire

Ajouter votre commentaire