La transhumance sur le bassin versant des lacs médocains se termine pour cette année 2019

La transhumance sur le bassin versant des lacs médocains se termine pour cette année 2019

Mi-octobre et après six mois de transhumance itinérante, le troupeau de brebis landaises et de chèvres des Pyrénées, mené par le berger du Conservatoire des Races d’Aquitaine, a terminé son parcours pour cette année 2019.
C’est grâce à un contrat Natura 2000 engagé pour la période 2019-2022 et financé par des fonds FEDER et l’Etat que l’écopastoralisme sur les lacs Médocains a pu être reconduit cette année.
En dehors des zones humides concernées par ce contrat, ce sont les sites de 7 communes du bassin versant qui ont été traversées au cours de 16 étapes de transhumance.
 
Depuis plusieurs années, le pâturage, employé comme mode de gestion alternatif au broyage ou au brûlage dirigé des milieux naturels, aussi bien en zones humides qu’en forêt, apparaît comme une bonne méthode pour maintenir des milieux ouverts ou lutter contre les risques incendie, en limitant leur embroussaillement.
 
Le troupeau reprendra la route dès le printemps prochain pour une nouvelle saison de pâturage itinérant.
 
 

Commentaires

  1. Poster un commentaire

Ajouter votre commentaire