Relevé Mensuel Avril 2020

Le relevé mensuel des niveaux d'eau d'Avril 2020

les documents sont en accès libre aux liens suivants:
niveau d'eau du lac de Hourtin-Carcans
niveau d'eau du lac de Lacanau
niveau de la nappe à Brach
niveau d'eau sur l'Eyron
pluviométrie

Les précipitations du mois de mars, 91 mm sur le site des Matouneyres à Carcans, correspondent à une valeur supérieure à la moyenne. Ces pluies ont été principalement marquées du 1er au 11 avec 74 mm. L’évaporation a par ailleurs été estimée à 68 mm soit une valeur moyenne pour la saison.
 
Avec les pluies de début mars, la nappe des sables a atteint des valeurs élevées en début de mois. La période plus sèche qui a suivi et la reprise de la végétation a ensuite permis une baisse de 30 à 40 cm. Le niveau a ainsi retrouvé une côte « moyenne » pour la saison fin mars. Les cours d’eau ont été en crue en début de mois avec un pic important vers le 8 mars. Les débits ont ensuite rapidement baissé suivant ainsi la baisse du niveau de la nappe.

Avec les pluies et les débits importants du début de mois, la fin de la recharge du lac de Hourtin-Carcans a été possible début mars. La côte attendue pour cette période de l’année, soit 14.45 m NGF, a ainsi pu être atteinte. Les vannes de l’écluse du Montaut à l’aval du lac ont ensuite été totalement fermées à partir du 18 mars. Le niveau a ensuite commencé à baisser fin mars du fait de l’évaporation qui atteint désormais 3 à 4 mm par jour et devient supérieure aux apports des cours d’eau.
 
Le niveau du lac Lacanau a dépassé sa côte habituelle en début de mois du fait de la crue et malgré l’ouverture complète des vannes de l’écluse de Batejin à l’aval du lac. Cette situation s’est stabilisée en fin de mois et le niveau du lac était alors de 13.30 m NGF. Les vannes de l’écluse de Batejin vont progressivement être refermées maintenant que le risque d’inondation devient moins important.  
 
Les débits sur le canal du Porge et de Lège ont été très importants en début du mois pendant la crue des cours d’eau.  Les vannes des ouvrages du Porge ont ainsi été ouvertes au maximum. En fin de mois et après l’enlèvement des embâcles dans les ouvrages, les vannes ont été progressivement refermées pour maintenir le niveau d’eau de la nappe des sables et des zones humides riveraines du canal.
 

Commentaires

  1. Poster un commentaire

Ajouter votre commentaire