Appel à vigilance - Développement d’une nouvelle espèce aquatique envahissante en France : la Moule quagga

Appel à vigilance - Développement d’une nouvelle espèce aquatique envahissante en France : la Moule quagga

Connue sur les grands lacs de Suisse depuis 2015, la Moule quagga ne l’est pas encore sur le territoire aquitain. Néanmoins, il s’agit de faire preuve de vigilance quant à cette espèce et plus généralement, au développement de nouvelles espèces potentiellement envahissantes. Les connexions importantes entre les régions et les écosystèmes ainsi que les changements globaux qui s’opèrent impliquent de potentiels changements d’aires de répartition des espèces, qu’elles soient indigènes ou exogènes.
 


La Moule quagga est un bivalve filtreur de très petite taille dont la stratégie de colonisation est très efficace et lui permet de se répandre dans les milieux aquatiques.

Consultez ce document pour en savoir plus sur la Moule quagga et les moyens pour prévenir sa propagation.

Comment prévenir son développement et celui d’autres espèces exotiques envahissantes dans nos lacs ?
Il s’agit dans un premier temps d’assurer une veille dans nos écosystèmes aquatiques.
Afin de prévenir la propagation de cette moule et d’autres espèces exotiques envahissantes déjà présentes dans les lacs Médocains, animales comme végétales (Lagarosiphon, Egeria, Ecrevisse américaine…), qui sont notamment facilitées par les activités nautiques en utilisant les hélices et coques des bateaux comme des vecteurs de diffusion de leurs boutures, larves, œufs etc., des mesures peuvent être mises en place. 
En procédant notamment au nettoyage des bateaux, ces organismes végétaux comme animaux sont alors moins susceptibles d’être transportés vers des milieux non colonisés. 
 

Commentaires

  1. Poster un commentaire

Ajouter votre commentaire