Relevé mensuel Juin 2020

Le relevé mensuel des niveaux d'eau de Juin 2020

les documents sont en accès libre aux liens suivants:
- niveau d'eau du lac de Hourtin-Carcans
- niveau d'eau du lac de Lacanau
- niveau de la nappe à Lanton
- niveau d'eau sur l'Eyron
- pluviométrie

Les précipitations du mois de mai, 156 mm sur le site des Matouneyres à Carcans, correspondent à une valeur nettement supérieure à la moyenne. On note principalement deux épisodes orageux qui ont commencé dès fin avril : le premier du 27 avril au 2 mai avec 93 mm de pluies et le second qui a donné lieu à une vigilance météorologique de niveau « rouge » du 9 au 11 mai avec 105 mm. Les quantités de pluies ont pu localement être encore plus importantes. Le reste du mois a été plutôt sec et chaud et l’évaporation a été estimée à 136 mm soit une valeur moyenne pour la saison.
 
Sur la nappe des sables, on note une augmentation du niveau d’eau d’environ 50 cm liée au premier épisode orageux autour du 1ermai. Le niveau de la nappe est ensuite redescendu d’environ 30 cm avant de remonter à nouveau de 50 cm suite au deuxième épisode pluvieux. La nappe était alors affleurante en surface sur tout le territoire le 11 mai provoquant une inondation superficielle générale par remontée de la nappe.  En conséquence, le débit des cours d’eau a marqué deux épisodes de crues avec un pic majeur le 12 mai, le lendemain du maximum de la nappe, qui doit environ correspondre à un évènement de retour 20 ans. Le niveau de la nappe et le débit des cours d’eau ont ensuite baissé pour retrouver en fin de mois une situation « moyenne » pour la saison.  

Le niveau du lac de Hourtin-Carcans a également été marqué par les deux épisodes pluvieux avec une augmentation du niveau d’eau cumulée de 17 cm pour atteindre son maximum le 15 mai avec une côte de 14.57 m NGF. Sur le lac de Lacanau, les fortes pluies ont également provoqué une remontée du niveau d’eau de 33 cm, avec une côte maximale atteinte de 13.67 m NGF.  Il faut remonter à mai 1986 pour retrouver un épisode climatique similaire à cette période de l’année et des niveaux d’eau équivalents sur la nappe, les cours d’eau et les lacs. En termes de gestion des niveaux d’eau, les vannes des ouvrages à Carcans, Lacanau et au Porge ont été ouvertes au maximum dès le premier épisode orageux du 1ermai tout en équilibrant la remontée des niveaux d’eau entre les deux lacs pour prévenir les inondations. En fin de mois, une fois la situation rétablie, les vannes ont été à nouveau refermées. 
 
Les débits sur le canal du Porge et de Lège ont été très importants et maximum pendant toute la première partie du mois avec un pic atteint comme sur les lacs autour du 15 mai. Après avoir enlevé les embâcles dans les ouvrages, les vannes ont pu être progressivement refermées fin mai pour retrouver des niveaux d’eau et des débits habituels pour la saison.  

Commentaires

  1. Poster un commentaire

Ajouter votre commentaire