Le départ est donné pour les travaux sur les zones humides

Le départ est donné pour les travaux sur les zones humides

Depuis la fin de l’été, les travaux ont débuté sur les zones humides des lacs médocains.
Il s’agit principalement de travaux de broyage mécanique réalisés en complément du pâturage itinérant (dont le départ a été donné au printemps) sur les rives des lacs. Ces deux méthodes visent à maintenir une végétation propice à la conservation des espèces patrimoniales en luttant contre l'embroussaillement et le boisement qui ferment progressivement les marais et les appauvrissent.

Il ne s’agit pas d’intervenir de façon uniforme sur les rives de Hourtin, Carcans et Lacanau mais bien de favoriser une mosaïque paysagère sur les lacs. A l’échelle de chaque parcelle, les interventions réalisées peuvent également être différenciées : le broyage en bandes ou en patchs permet d’échelonner selon une rotation bisanuelle ou trisanuelle l’entretien et laisse ainsi plus de temps à la végétation pour réaliser ses cycles de fructification et production de graines. 

L’ensemble de ces travaux est réalisé par le SIAEBVELG en partenariat étroit avec les Communes, le Département, le Conservatoire du Littoral, les ACCA communales, l'AAPPMA de Carcans et les propriétaires de marais qui, en signant des conventions de gestion avec le Syndicat, souhaitent prendre part activement à la gestion de ces espaces naturels exceptionnels. Toutes ces structures œuvrent conjointement pour des actions en faveur de la biodiversité.
 

Commentaires

  1. Poster un commentaire

Ajouter votre commentaire