Relevé mensuel des niveaux d'eau Novembre 2020

Le relevé mensuel des niveaux d'eau de Novembre 2020

les documents sont en accès libre aux liens suivants:
- niveau d'eau du lac de Hourtin-Carcans
niveau d'eau du lac de Lacanau
niveau de la nappe à Lanton
niveau d'eau sur l'Eyron
pluviométrie

Cliquer ici pour lire plus...

Les précipitations du mois d’octobre, 203 mm sur le site des Matouneyres à Carcans, correspondent à une valeur plus de deux fois supérieure à la moyenne. Ces pluies ont été principalement concentrées du 1er au 6 puis du 20 au 29 octobre. L’évaporation a par ailleurs été estimée à 50 mm soit une valeur moyenne pour la saison.

Le niveau de la nappe des sables a nettement augmenté en octobre avec une hausse d’environ 80 cm en comparaison avec son niveau le plus bas de l’année noté fin septembre. Les ASA de DFCI de Saumos et de Sainte-Hélène, indiquent également cette augmentation moyenne de 59 cm pour l'une et de 71 cm pour la seconde entre mi-septembre et mi-octobre, sur les 13 piézomètres suivis à Saumos et les 5 à Sainte-Hélène. Le niveau de la nappe est ainsi à un niveau supérieur à la moyenne en fin de mois. Sur les cours d’eau, la fin de l’étiage a été notée précocement, fin septembre, et deux pics de débits ont été observés, début octobre et fin octobre, correspondant ainsi aux deux périodes de fortes précipitations.

Le niveau du lac de Hourtin-Carcans est resté globalement stable entre 14.00 et 14.06 m NGF pendant le mois d’octobre. Les apports des précipitations et des cours d’eau sont en effet restés inférieurs aux capacités d’écoulement du canal des étangs. Les vannes de l’écluse du Montaut à l’aval du lac ont en effet été ouvertes pour éviter la remontée des niveaux d’eau avant la période hivernale. 

Comme pour Hourtin-Carcans, le niveau du lac de Lacanau est resté globalement stable entre 13.20 et 13.26 m NGF pendant le mois d’octobre. Les apports des précipitations et des cours d’eau sont là aussi restés inférieurs aux capacités d’écoulement du canal des étangs. Les vannes de l’écluse de Batejin à l’aval du lac ont ainsi été ouvertes pour permettre la stabilité des niveaux à des valeurs prévues pour la période hivernale et la prévention des inondations.

Les débits sur le canal du Porge et de Lège ont nettement augmentés en octobre suivant ainsi les apports des cours d’eau. Deux pics de débits sont à noter en début puis en fin de mois. Les trois ouvrages hydrauliques du canal du Porge ont ainsi été ouverts tout ce mois.

 

Commentaires

  1. Poster un commentaire

Ajouter votre commentaire