Une année exceptionnelle pour l'hivernage de la Grue cendrée sur les lacs médocains

Une année exceptionnelle pour l'hivernage de la Grue cendrée sur les lacs médocains

Un nouveau record a été atteint lundi dernier sur le comptage des Grues cendrées en hivernages sur les lacs médocains: après un suivi au gagnage matinal réalisé par le SIAEBVELG, le GASSAUGI et l'ACCA d'Hourtin sur les parcelles agricoles du bassin versant, ce sont 7 390 individus qui ont été comptabilisés le soir au dortoir sur le Réserve Naturelle de l'Etang de Cousseau.

La présence d'une population importante cette année sur le médoc peut s'expliquer par une chute d'attractivité de certaines parcelles landaises fréquentées jusqu'alors. En effet, la répartition des oiseaux est très dépendante de la ressource alimentaire et lorsque celle-ci vient à manquer, les grues se déplacent pour prospecter ailleurs.
Un nouveau projet de méthanisation  à St-Laurent Médoc

Un nouveau projet de méthanisation à St-Laurent Médoc

Un nouveau projet de méthanisation qui allie production d’énergies renouvelables et protection de la qualité des eaux voit le jour à St-Laurent Médoc.
 
Vers un plan de gestion conservatoire pour le marais des Agaçats à Lège Cap-Ferret

Vers un plan de gestion conservatoire pour le marais des Agaçats à Lège Cap-Ferret

Un second comité de pilotage s'est réuni en octobre pour l'établissement d'un plan de gestion conservatoire pour le marais des Agaçats à Lège Cap-Ferret.
48 h NAture à Carcans

48 h NAture à Carcans

chantier écovolontaire à Carcans dans le cadre des 48h NAture de la Région Nouvelle Aquitaine
Limicoles nicheurs - mise en ligne du compte-rendu 2018

Limicoles nicheurs - mise en ligne du compte-rendu 2018

Le suivi annuel des limicoles nicheurs sur les zones humides des lacs médocains a été réalisé au printemps 2018. De nombreuses structures et volontaires bénévoles se sont à nouveau mobilisés cette année et les oiseaux étaient au rendez-vous.
Consulter le compte-rendu de la saison 2018
 
Lancement d'une campagne de sensibilisation sur les lacs et leurs usages

Lancement d'une campagne de sensibilisation sur les lacs et leurs usages

Des cartes postales humoristiques et porteuses de messages importants bientôt disponibles en libre service.
Ecopastoralisme sur les lacs Médocains : la transhumance poursuit sa route

Ecopastoralisme sur les lacs Médocains : la transhumance poursuit sa route

une deuxième année de transhumance qui se déroule bien : le troupeau pâture actuellement à Hourtin
Une année exceptionnelle pour les limicoles nicheurs sur les zones humides des lacs Médocains

Une année exceptionnelle pour les limicoles nicheurs sur les zones humides des lacs Médocains

La saison 2018 a été très bonne pour la reproduction des limicoles nicheurs sur les zones humides des lacs Médocains.
Des jeunes de l’association Surf Insertion viennent en aide au SIAEBVELG lors de chantiers Eco-citoyens

Des jeunes de l’association Surf Insertion viennent en aide au SIAEBVELG lors de chantiers Eco-citoyens

Dans le cadre du programme de lutte contre les espèces végétales aquatiques invasives, plusieurs actions ont été menées ce mois-ci en partenariat avec l’association « Surf Insertion ». Ces chantiers ont un double objectif : ils permettent à la fois d’enrayer la propagation de ces espèces sur les cours d’eau du bassin versant et sur les lacs mais également de sensibiliser les jeunes venus de la métropole bordelaise à la conservation des milieux naturels des lacs médocains et à l’environnement au sens large.
Une nouvelle transhumance en Médoc

Une nouvelle transhumance en Médoc

Parcours écopastoral itinérant renouvelé en 2018

Pour la deuxième année consécutive, Jean-Michel Le Corre, berger du Conservatoire des races d’Aquitaine, mène le troupeau de brebis Landaises et de chèvres des Pyrénées à travers le bassin versant des lacs médocains.
Les animaux de races rustiques vont effectuer d’avril à octobre un nouveau parcours itinérant de 137 km dans le cadre d’une expérience écopastorale. Il s’agit pour le troupeau d’entretenir, par pâturage extensif, la végétation des milieux naturels qui l’accueillent.



Un RDV qui connecte à la Nature

Jeudi dernier, le troupeau a réalisé sa première étape de transhumance de 5km depuis la bergerie des Matruques, à St Aubin-de-Médoc, jusqu’à Gémeillan à Sainte-Hélène.
Cette première étape a été un évènement convivial rassemblant du monde : bénévoles, membres du Conservatoire des races d’Aquitaine et du SIAEBVELG ainsi que leurs stagiaires ont participé à cette étape. L’association « Surf Insertion » était également présente, quinze jeunes citadins venus de la métropole bordelaise, motivés et volontaires se sont mobilisés afin d’aider le berger à mener son troupeau de 450 animaux sur les pistes forestières et traversées de routes.



Parrainer la transhumance : le financement participatif

Un tel projet requiert un budget de fonctionnement important : le Conservatoire des races d’Aquitaine lance un projet de financement participatif qui a pour objectif de récolter en 40 jours 8 500€. Pour en savoir plus et participer, rendez-vous sur le site https://www.miimosa.com/fr/projets/soutenir-une-transhumance-avec-des-races-locales-menacees

1