Une année exceptionnelle pour les limicoles nicheurs sur les zones humides des lacs Médocains

Une année exceptionnelle pour les limicoles nicheurs sur les zones humides des lacs Médocains

La saison 2018 a été très bonne pour la reproduction des limicoles nicheurs sur les zones humides des lacs Médocains.
Des jeunes de l’association Surf Insertion viennent en aide au SIAEBVELG lors de chantiers Eco-citoyens

Des jeunes de l’association Surf Insertion viennent en aide au SIAEBVELG lors de chantiers Eco-citoyens

Dans le cadre du programme de lutte contre les espèces végétales aquatiques invasives, plusieurs actions ont été menées ce mois-ci en partenariat avec l’association « Surf Insertion ». Ces chantiers ont un double objectif : ils permettent à la fois d’enrayer la propagation de ces espèces sur les cours d’eau du bassin versant et sur les lacs mais également de sensibiliser les jeunes venus de la métropole bordelaise à la conservation des milieux naturels des lacs médocains et à l’environnement au sens large.
Une nouvelle transhumance en Médoc

Une nouvelle transhumance en Médoc

Parcours écopastoral itinérant renouvelé en 2018

Pour la deuxième année consécutive, Jean-Michel Le Corre, berger du Conservatoire des races d’Aquitaine, mène le troupeau de brebis Landaises et de chèvres des Pyrénées à travers le bassin versant des lacs médocains.
Les animaux de races rustiques vont effectuer d’avril à octobre un nouveau parcours itinérant de 137 km dans le cadre d’une expérience écopastorale. Il s’agit pour le troupeau d’entretenir, par pâturage extensif, la végétation des milieux naturels qui l’accueillent.



Un RDV qui connecte à la Nature

Jeudi dernier, le troupeau a réalisé sa première étape de transhumance de 5km depuis la bergerie des Matruques, à St Aubin-de-Médoc, jusqu’à Gémeillan à Sainte-Hélène.
Cette première étape a été un évènement convivial rassemblant du monde : bénévoles, membres du Conservatoire des races d’Aquitaine et du SIAEBVELG ainsi que leurs stagiaires ont participé à cette étape. L’association « Surf Insertion » était également présente, quinze jeunes citadins venus de la métropole bordelaise, motivés et volontaires se sont mobilisés afin d’aider le berger à mener son troupeau de 450 animaux sur les pistes forestières et traversées de routes.



Parrainer la transhumance : le financement participatif

Un tel projet requiert un budget de fonctionnement important : le Conservatoire des races d’Aquitaine lance un projet de financement participatif qui a pour objectif de récolter en 40 jours 8 500€. Pour en savoir plus et participer, rendez-vous sur le site https://www.miimosa.com/fr/projets/soutenir-une-transhumance-avec-des-races-locales-menacees

La transhumance se poursuit en Médoc.

Après le passage obligé de la tonte réalisé début juin à Hourtin, le troupeau poursuit son parcours de Carcans vers Lacanau.

La tonte : une étape de la transhumance réalisée à Hourtin.

La tonte : une étape de la transhumance réalisée à Hourtin.

Les petits des écoles de Saint-Aubin et Hourtin sont venus nombreux jeudi et vendredi pour assister à cette étape incontournable de la transhumance: la tonte des brebis landaises.
C'est la commune d'Hourtin qui a accueilli cette année le troupeau à la maison de la chasse pour la tonte.
Les brebis se sont délestées de plusieurs kg de laine sous le regard attentif des enfants, et le recensement des nouveaux agneaux et chevreaux, nés de l'année, a pu avoir lieu en même temps, par l'équipe du Conservatoire des races d'Aquitaine, venu en nombre pour l'occasion.
En parallèle de cette animation autour de la tonte, des activités de découverte des zones humides, de leur faune, leur flore et la nécessité de leur préservation ont pu être proposées aux enfants. Cette sensibilisation a été proposé par le SIAEBVELG et l'ACCA d'Hourtin, acteurs de la gestion des zones humides des lacs médocains.
 
C'est parti pour la transhumance en Médoc !

C'est parti pour la transhumance en Médoc !

A 11h ce matin la transhumance a commencé pour le troupeau de 400 brebis landaises et chèvres des Pyrénées mené par Jean-Michel Le Corre, berger accompagné de ses chiens, son attelage et l'équipe du Conservatoire des Races d'Aquitaine.
Cette transhumance se déroulera à travers le Médoc pendant les 4 mois à venir le long d'un parcours qui rejoindra Hourtin, le plus au Nord où les brebis seront tondues mi-juin, avant de redescendre vers le Sud en longeant les Lacs Médocains.
En plus de voir revenir une activité ancestralement pratiquée en Médoc, de contribuer à la préservation de races anciennes, rustiques, abandonnées de l'agriculture actuelle, le passage du troupeau permettra d'entretenir, par patûrage itinérant, des milieux naturels par une gestion écopastorale.

Les communes du Médoc préparent la "gestion différenciée et le 0 phyto".

Les communes du Médoc préparent la "gestion différenciée et le 0 phyto".

Le 21 mars dernier s’est tenu à Cissac-Médoc une série de conférences sur le thème du « zéro phyto » à l’initiative de Jean-Marie Feron, Président du Syndicat de Bassin Versant Centre Médoc Gargouilh et de son technicien en charge de cette thématique, Rémi Malraison.
 
1