Les 48 h NAture à Lège Cap-Ferret

Les 48 h NAture à Lège Cap-Ferret

Des bénévoles motivés se sont activement mobilisés dans le cadre des 48 h NAture sur le marais des Agaçats ce mois-ci.
Des écosystèmes uniques en France sur la commune d’Hourtin

Des écosystèmes uniques en France sur la commune d’Hourtin

La commune d’Hourtin renferme des trésors de biodiversité : des dizaines de lagunes sont présentes au sein de la forêt de pins maritimes à l’Est de la commune. Les lagunes sont des petites pièces d’eau naturelles, plus ou moins circulaires, présentes dans le massif des Landes de Gascogne. Elles sont alimentées par les eaux de pluie et/ou la nappe phréatique et connaissent ainsi des variations de niveau d’eau au cours de l’année. Il s’agit d’écosystèmes riches en espèces animales et végétales, souvent protégées et menacées à l’échelle régionale et nationale.


Lagune de la Vache à Hourtin (juin 2019), lagune restaurée en 2018 ©Anaïs Panigot

Sur les lagunes se trouvent une flore et une faune remarquables et notamment des espèces de libellules protégées, les Leucorrhines, pour la conservation desquelles l’Aquitaine porte une grande responsabilité. Un Plan Régional d’Action en faveur des Odonates a été mis en place, qui permet le suivi et la réalisation d’actions pour la restauration des trois espèces de leucorrhines et de leur habitat sur le territoire.
Découvrez ces trois libellules en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=_8SOTX4ebsU

Leucorrhinia albifrons, Leucorrhine à front blanc ©Anaïs Panigot

Un film sur les libellules est en cours de réalisation. Le teaser du film, intitulé « des libellules et des hommes » à titre provisoire, est disponible à cette adresse :
https://vimeo.com/326576034?fbclid=IwAR3bgk3x_u9fWWv_-WZi__XD2bvfHbL6Y1Eo2SZ-FerYQMZBTqmuVBPOlmk

Les Leucorrhines fréquentent les lagunes en bon état de conservation qui présentent des caractéristiques favorables à leur installation : une eau pauvre en éléments nutritifs (oligotrophe), une pente des berges douce et la présence d’herbiers aquatiques, support de ponte. Ainsi, la restauration des lagunes est parfois indispensable afin de maintenir et favoriser la présence de ces populations de libellules menacées.
Le Conservatoire d’Espaces Naturels d’Aquitaine (CEN) a mis en place un partenariat d’assistance technique pour la restauration et la gestion des lagunes avec la Commune d’Hourtin, le Syndicat Intercommunal d'Aménagement des Eaux du Bassin Versant et Etangs du Littoral Girondin (SIAEBVELG) et l’Office National des Forêts (ONF).
Afin de restaurer et de conserver les habitats fragiles des lagunes, Le CEN programme et coordonne la réalisation de travaux (reprofilage des berges par exemple) puis met en place des suivis de la faune et de la flore.
Découvrez la flore typique des lagunes : https://youtu.be/THIIWV6A9FQ?list=PLhKxYtwOboVfqrY_jwma62e79RKHkuKvo

télécharger la plaquette du Plan National d'Actions « Les landes de Gascogne : un refuge unique en France pour les libellules »

Rédactrice : Anaïs Panigot, CEN Aquitaine
 
Fermeture préventive de la navigation motorisée sur le canal entre Lacanau et Carcans

Fermeture préventive de la navigation motorisée sur le canal entre Lacanau et Carcans

Le développement des plantes exotiques envahissantes est un enjeu majeur pour les Lacs Médocains tant en terme de biodiversité que de maintien des activités de baignade, de navigation et de pêche de loisir. Les constats de ces dernières années montrent que la meilleure des stratégies reste la prévention en évitant l’arrivée de nouvelles espèces et leur dissémination.
 
Deux espèces envahissantes sont préoccupantes actuellement : l’Egeria densa se développe sur les zones abritées des vents du lac de Lacanau mais n’a pas encore été observée sur le lac de Hourtin-Carcans. Le Myriophylle du Brésil a été récemment observé sur la commune d’Hourtin et n’est pas encore connu à Lacanau. D’autres espèces aquatiques exotiques sont enfin présentes sur les autres lacs aquitains et non encore recensées sur notre territoire : l’Hydrocotyle fausse-Renoncule ou encore la Crassule de Helms.
 
Un des vecteurs de propagation de ces espèces est le transport involontaire de boutures sur les hélices des bateaux via le canal des étangs. Aussi, par mesure de prévention, le canal des étangs est fermé à la navigation motorisée par le biais de l’écluse à bateaux située entre les deux lacs.
 
le Médoc devient Parc Naturel Régional

le Médoc devient Parc Naturel Régional

« Depuis près de 10 ans, le Médoc l’attendait. C’est maintenant chose faite : le Médoc devient Parc naturel Régional ! La Région Nouvelle-Aquitaine compte désormais 5 Parcs naturels régionaux (le Pnr des Landes de Gascogne, le Pnr Périgord Limousin, le Pnr Marais Poitevin et le Pnr de Millevaches) » indiquent Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, et Henri Sabarot, président du Pays Médoc.
Une nouvelle saison de transhumance sur le bassin versant des Lacs Médocains !

Une nouvelle saison de transhumance sur le bassin versant des Lacs Médocains !

Départ pris mi-avril par le troupeau du Conservatoire des Races d’Aquitaine pour une nouvelle transhumance de 6 mois !
 
Publication de la Thèse de Vincent Bertrin

Publication de la Thèse de Vincent Bertrin

La thèse de Vincent Bertrin qui a étudié l'"Écologie et déterminisme physique des peuplements de macrophytes dans les lacs naturels peu profonds : application aux grands lacs du littoral aquitain de Carcans-Hourtin, Lacanau, Cazaux-Sanguinet et Parentis-Biscarrosse (Gironde, Landes)" est téléchargeable au lien suivant.
Partenariats pour la qualité des eaux des lacs

Partenariats pour la qualité des eaux des lacs

Depuis 2011, un partenariat important s’est développé entre le SIAEBVELG, les chercheurs de l’Université de Bordeaux et les agriculteurs des communes de Carcans, Hourtin et St-Laurent Médoc.
Une année exceptionnelle pour l'hivernage de la Grue cendrée sur les lacs médocains

Une année exceptionnelle pour l'hivernage de la Grue cendrée sur les lacs médocains

Un nouveau record a été atteint lundi dernier sur le comptage des Grues cendrées en hivernages sur les lacs médocains: après un suivi au gagnage matinal réalisé par le SIAEBVELG, le GASSAUGI et l'ACCA d'Hourtin sur les parcelles agricoles du bassin versant, ce sont 7 390 individus qui ont été comptabilisés le soir au dortoir sur le Réserve Naturelle de l'Etang de Cousseau.

La présence d'une population importante cette année sur le médoc peut s'expliquer par une chute d'attractivité de certaines parcelles landaises fréquentées jusqu'alors. En effet, la répartition des oiseaux est très dépendante de la ressource alimentaire et lorsque celle-ci vient à manquer, les grues se déplacent pour prospecter ailleurs.
Un nouveau projet de méthanisation  à St-Laurent Médoc

Un nouveau projet de méthanisation à St-Laurent Médoc

Un nouveau projet de méthanisation qui allie production d’énergies renouvelables et protection de la qualité des eaux voit le jour à St-Laurent Médoc.
 
Vers un plan de gestion conservatoire pour le marais des Agaçats à Lège Cap-Ferret

Vers un plan de gestion conservatoire pour le marais des Agaçats à Lège Cap-Ferret

Un second comité de pilotage s'est réuni en octobre pour l'établissement d'un plan de gestion conservatoire pour le marais des Agaçats à Lège Cap-Ferret.