Relevés mensuels

Relevé Mensuel Décembre 2017

Pendant le mois de novembre, il a été enregistré 71 mm de précipitations, soit près de 40% de moins que la moyenne pour ce mois. On reste donc dans des conditions de sécheresse qui perdurent cet automne comme en 2016. Ces conditions sèches ont également favorisé l’évaporation qui a été estimée à 31 mm soit une quantité plutôt élevée pour la saison. On note toutefois un épisode pluvieux du 24 au 30 novembre avec 46 mm de précipitations.
 
Ces conditions de sécheresse n’ont pas permis la recharge de la nappe des sables. Le niveau de celle-ci se trouve ainsi à une valeur inférieure à la moyenne pour cette période de l’année. On observe malgré tout une remontée d’environ 40 cm à la fin du mois avec les pluies tombées entre le 24 et le 30 novembre. Autour du lac de Lacanau, ce niveau de la nappe permet encore l’écoulement des eaux sur les cours d’eau principaux qui l’alimentent. Ce n’est pas le cas autour du lac de Hourtin-Carcans où les cours d’eau sont toujours en assec malgré les pluies de la fin du mois.

Le niveau du lac de Hourtin-Carcans a légèrement baissé du 1er au 24 novembre pour atteindre la côte de 13.44 m NGF. Cette valeur est la plus basse enregistrée sur ce lac depuis 1980. Les précédents records datent de 2002 et 2005 avec une côte de 13.50 m NGF. Le niveau du lac est ensuite remonté de 4 cm suite aux pluies de la fin du mois. Il est important de rappeler que les vannages de l'écluse du Montaut qui régule le niveau d'eau sur ce lac sont restés fermés depuis le 16 mars 2016 soit depuis plus d'un an afin de limiter au maximum la baisse des hauteurs d'eau.

Le lac de Lacanau, que les cours d’eau alimentent toujours, est dans une situation tout à fait différente de celui de Hourtin-Carcans. Ainsi, sa côte a atteint son niveau moyen hivernal de 13.25 m NGF dès le mois de septembre. La vanne de l’étang de Batejin à Lacanau qui a été actionnée dès le 10 septembre est ainsi restée ouverte en octobre et novembre de façon à limiter la remontée des niveaux d’eau sur ce lac.
 

Relevé Mensuel Novembre 2017

Le mois d’octobre a été très sec et chaud. Ainsi, avec seulement 13 mm de pluies pendant le mois, il s’agit de la valeur la plus faible pour un mois d’octobre depuis plus de 30 ans. Les fortes chaleurs ont également favorisé l’évaporation qui a été estimée à 60 mm soit une quantité nettement supérieure aux pluies. 

Ces conditions de sécheresse ont favorisé la baisse du niveau de la nappe des sables d’environ 20 cm en un mois. Cette nappe se maintient malgré tout à un niveau moyen pour cette période de l’année grâce aux pluies de septembre qui l’avaient rechargée en partie. Autour du lac de Lacanau, ce niveau de la nappe permet encore l’écoulement des eaux sur les cours d’eau principaux qui l’alimentent. Ce n’est pas le cas autour du lac de Hourtin-Carcans où les cours d’eau sont toujours en assec.
 
Le lac de Hourtin-Carcans a donc baissé de 4 cm environ pendant ce mois avec une valeur de 13.46 m NGF fin octobre. Cette valeur est la plus basse enregistrée sur ce lac depuis 1980. Les précédents records datent de 2002 et 2005 avec une côte de 13.50 m NGF en octobre. Il est important de rappeler que les vannages de l'écluse du Montaut qui régule le niveau d'eau sur ce lac sont restés fermés depuis le 16 mars 2016 soit depuis plus d'un an afin de limiter au maximum la baisse des hauteurs d'eau.

Le lac de Lacanau, avec  les cours d’eau qui l’alimentent toujours, est dans une situation tout à fait différente de celui de Hourtin-Carcans. Ainsi, sa côte a atteint son niveau moyen hivernal de 13.25 m NGF dès le mois de septembre. La vanne de l’étang de Batejin à Lacanau qui a été actionnée dès le 10 septembre est ainsi restée ouverte en octobre de façon à limiter la remontée des niveaux d’eau sur ce lac.
 

Relevé Mensuel Octobre 2017

Le mois de septembre a été relativement pluvieux avec 91 mm de pluies qui se sont principalement concentrées pendant la première quinzaine. Ces pluies ont été légèrement supérieures à l’évaporation, situation qui n’avait pas été observée depuis les mois de février et mars.
 
Cet apport d’eau a permis la remontée de la nappe de 30 à 50 cm selon les secteurs. Elle se situe ainsi à un niveau supérieur à sa moyenne pour un mois de septembre. Autour du lac de Lacanau, cette remontée de la nappe a permis l’augmentation des débits des cours d’eau qui l’alimentent. Ce n’est pas encore le cas autour du lac de Carcans-Hourtin où les cours d’eau ne coulent pas car la nappe n’a pas retrouvé un niveau suffisant dans ce secteur.
 
Le lac de Carcans-Hourtin est resté à un niveau stable pendant le mois de septembre, proche de 13.50 m NGF. Les pluies ont en effet compensé l’évaporation. Son niveau reste malgré tout très bas pour la saison avec des valeurs proches des plus basses côtes observées en 1989, 1990, 2002, 2003 et 2005. Il est important de rappeler que les vannages de l'écluse du Montaut qui régule le niveau d'eau sur ce lac sont restés fermés depuis le 16 mars 2016 soit depuis plus d'un an afin de limiter au maximum la baisse des hauteurs d'eau.
 
Le lac de Lacanau, avec l’augmentation des débits des cours d’eau qui l’alimentent, est dans une situation tout à fait différente de celui de Carcans-Hourtin. Ainsi, pendant le mois de septembre son niveau d’eau a augmenté de près de 10 cm pour atteindre la côte de 13.25 m NGF qui correspond à son niveau d’hiver. La vanne de l’étang de Batejin à Lacanau a ainsi été ouverte à partir du 10 septembre de façon à limiter la remontée des niveaux d’eau sur ce lac.

 

Relevé Mensuel Septembre 2017

Pendant le mois d’août, il a été relevé 50 mm de pluies sur la station des Matouneyres à Carcans avec essentiellement deux épisodes pluvieux, les 9-10 et le 27 août. L’évapotranspiration a été nettement supérieure aux pluies puisqu’elle est estimée à 131 mm. Les niveaux d’eau ont donc globalement baissé pendant le mois dernier ce qui est une situation normale en période estivale.
 
Le niveau de la nappe des sables a ainsi diminué d’environ 30 cm en 1 mois ce qui a conduit à l’assec de quasiment tous les cours d’eau même dans le secteur de Lacanau et du Porge où ils coulaient encore de façon significative en juillet.  Le niveau de la nappe reste dans des valeurs moyennes pour la saison grâce aux pluies conséquentes de fin juin qui l’avaient rechargée.

Avec l’assec de la quasi-totalité des cours d’eau qui les alimentent, les lacs de Carcans-Hourtin et de Lacanau ont vu leurs niveaux d’eau baisser d’environ 10 cm pendant le mois d’août. Ceci est le fait de l’évaporation qui a été nettement supérieure aux pluies. 
 
Le lac de Carcans-Hourtin reste ainsi au mois d’août 2017 dans des valeurs très basses pour cette saison du fait de l’absence de recharge pendant l’automne et l’hiver 2016/2017.

Le lac de Lacanau,  avec une superficie trois fois inférieure à celui de Carcans-Hourtin, avait pu être rechargé en eau au mois de mars et juin. Il se maintient ainsi à un niveau d’eau  "moyen" pour cette période de l'année.

Il est important de rappeler que les vannages de l'écluse du Montaut qui régule le niveau d'eau sur le lac de Carcans-Hourtin sont restés fermés depuis le 16 mars 2016 soit depuis plus d'un an afin de limiter au maximum la baisse des hauteurs d'eau. Sur le lac de Lacanau, les vannages de l'écluse de Batejin sont également fermés.

 

Relevé Mensuel Août 2017

Du fait des précipitations orageuses de fin juin début juillet, le niveau de la nappe des sables est remonté rapidement de 50 à 60 cm. Certains cours d'eau, en particulier sur le secteur de Saumos, Lacanau, Le Temple et Le Porge ont ainsi vu leur débit augmenter pendant cette période. Le niveau de la nappe a ensuite progressivement baissé pour attendre un niveau "moyen" pour la saison en fin de mois.

Le lac de Carcans-Hourtin a bénéficié de ces pluies orageuses avec une légère remontée de son niveau d'eau début juillet. La baisse s'est ensuite poursuivie du fait de l'évaporation qui est proche de 5 mm par jour.  Le lac de Carcans-Hourtin reste ainsi au mois de juillet 2017 dans des valeurs basses pour cette saison du fait de l’absence de recharge pendant l’automne et l’hiver 2016/2017.

Le lac de Lacanau a bénéficié des pluies orageuses ainsi que des apports des cours d'eau qui l'alimentent. Avec une superficie trois fois inférieure à celui de Carcans-Hourtin, il a ainsi retrouvé un niveau d’eau  "moyen" pour cette période de l'année.


Il est important de préciser que les vannages de l'écluse du Montaut qui régule le niveau d'eau sur le lac de Carcans-Hourtin sont restés fermés depuis le 16 mars 2016 soit depuis plus d'un an afin de limiter au maximum la baisse des hauteurs d'eau. Sur le lac de Lacanau, les vannages de l'écluse de Batejin sont également fermés.