Limicoles nicheurs - mise en ligne du compte-rendu 2018

Limicoles nicheurs - mise en ligne du compte-rendu 2018

Le suivi annuel des limicoles nicheurs sur les zones humides des lacs médocains a été réalisé au printemps 2018. De nombreuses structures et volontaires bénévoles se sont à nouveau mobilisés cette année et les oiseaux étaient au rendez-vous.
Consulter le compte-rendu de la saison 2018
 

Relevé Mensuel Septembre 2018

Les précipitations du mois d’août, 29 mm sur le site des Matouneyres à Carcans, correspondent à une valeur faible pour le deuxième mois consécutif. Sur certains secteurs géographiques, ces précipitations ont pu être sensiblement différentes du fait de pluies orageuses les 9 et 28 août.  L’évaporation a été estimée à 161 mm ce qui est une valeur très forte, nettement supérieure aux précipitations. Ceci est en lien direct avec les fortes chaleurs.
 
Le niveau de la nappe des sables a continué de baisser pendant toute cette période de fortes chaleurs. La nappe a ainsi baissé de 30 à 40 cm en moyenne. Le débit des cours d’eau autour du lac de Lacanau est resté faible mais constant durant tout le mois d’août. Les cours d’eau du lac de Hourtin-Carcans étaient, pour la plupart, en assec.   

Le niveau du lac de Hourtin-Carcans a régulièrement baissé du fait de l’évaporation importante et l’absence d’apport d’eau par les cours d’eau. La côte à la fin du mois est ainsi de 13.94 m NGF, ce qui est une valeur supérieure à la moyenne pour la saison. Les vannes de l’écluse du Montaut à l’aval du lac sont totalement fermées depuis le mois d’avril, le niveau d’eau va encore baisser dans les mois qui viennent du fait de l’évaporation de l’eau qui va régulièrement atteindre 3 à 5 mm par jour.  
 
Sur Lacanau, le niveau d’eau du lac a également régulièrement baissé pendant le mois d’août. La baisse est un peu moins importante que sur le lac de Hourtin-Carcans du fait des apports réguliers d’eau par les cours d’eau. Les vannages de l’écluse de Batejin à l’aval du lac sont elles aussi fermées. La côte à la fin du mois est de 13.24 m NGF ce qui est également une valeur supérieure à la moyenne saisonnière.
 
Lancement d'une campagne de sensibilisation sur les lacs et leurs usages

Lancement d'une campagne de sensibilisation sur les lacs et leurs usages

Des cartes postales humoristiques et porteuses de messages importants bientôt disponibles en libre service.
Suivis botaniques sur les rives des lacs Médocains

Suivis botaniques sur les rives des lacs Médocains

Le Conservatoire Botanique National - Sud Atlantique réalise cet été, des suivis minutieux de la végétation amphibie sur les rives et zones humides des lacs.
Ecopastoralisme sur les lacs Médocains : la transhumance poursuit sa route

Ecopastoralisme sur les lacs Médocains : la transhumance poursuit sa route

une deuxième année de transhumance qui se déroule bien : le troupeau pâture actuellement à Hourtin

Relevé Mensuel Août 2018

Les précipitations du mois de juillet, 37 mm sur le site des Matouneyres à Carcans, correspondent à une valeur plutôt faible. Sur certains secteurs géographiques, ces précipitations ont été plus conséquentes du fait d’orages localisés en début de mois. L’évaporation a été estimée à 178 mm ce qui une valeur très forte, nettement supérieure aux précipitations. Ceci est en lien direct avec les fortes chaleurs.
 
Le niveau de la nappe des sables et les débits des cours d’eau sont d’abord restés stables voire en augmentation au début du mois suite aux orages. Ils ont ensuite nettement chutés pendant la période de fortes chaleurs. La nappe a ainsi baissé de plus de 50 cm en moyenne.   

Le niveau du lac de Hourtin-Carcans est d’abord resté stable au début du mois de juillet. Son niveau a ensuite régulièrement baissé du fait de l’évaporation importante et l’absence d’apport d’eau par les cours d’eau. La côte à la fin du mois est ainsi de 14.13 m NGF ce qui est une valeur qui reste élevée pour la saison. Les vannes de l’écluse du Montaut à l’aval du lac sont totalement fermées depuis le mois d’avril, le niveau d’eau va malgré tout baisser dans les mois qui viennent du fait de l’évaporation de l’eau qui va régulièrement atteindre 5 à 7 mm par jour pendant l’été.  
 
Sur Lacanau, le niveau d’eau du lac a également régulièrement baissé pendant le mois de juillet après une période de remontée du niveau d’eau pendant l’épisode orageux. En effet, les cours d’eau qui alimentent le lac se sont remis en eau pendant cette période. Les vannages de l’écluse de Batejin à l’aval du lac sont, elles aussi, fermées. La côte à la fin du mois est de 13.37 m NGF ce qui est une valeur plutôt élevée pour la saison.
Relevé Mensuel Juillet 2018

Relevé Mensuel Juillet 2018

Les précipitations du mois de juin, 62 mm sur le site des Matouneyres à Carcans, correspondent à la moyenne pour ce mois. Sur certains secteurs géographiques, ces précipitations ont été plus conséquentes du fait d’orages localisés. Ces pluies ont été principalement marquées les 15 premiers jours du mois. L’évaporation a été estimée à 142 mm avec des pics à 7 mm par jour pendant la période de fortes chaleurs entre le 19 et le 30 juin.
 
Le niveau de la nappe des sables et les débits des cours d’eau sont d’abord restés assez stables du fait des apports des précipitations qui compensaient l’évaporation. Ils ont ensuite régulièrement chutés pendant la période de fortes chaleurs. Les cours d’eau alimentant les lacs avaient ainsi des débits très faibles voire nul en fin de mois.

Le niveau du lac de Hourtin-Carcans est d’abord resté stable au début du mois de juin. Son niveau a ensuite régulièrement baissé du fait de l’évaporation importante et l’absence d’apport d’eau par les cours d’eau. La côte à la fin du mois est ainsi de 14.26 m NGF ce qui est une valeur élevée pour la saison. Les vannes de l’écluse du Montaut à l’aval du lac sont totalement fermées depuis le mois d’avril, le niveau d’eau va malgré tout baisser dans les mois qui viennent du fait de l’évaporation de l’eau qui va régulièrement atteindre 5 mm par jour pendant l’été.  
 
Sur Lacanau, le niveau d’eau du lac a également régulièrement baissé pendant le mois de juin. Les vannages de l’écluse de Batejin à l’aval du lac sont elles aussi fermées. La côte à la fin du mois est de 13.38 m NGF ce qui est une valeur moyenne pour la saison.
 
Inauguration des ouvrages de gestion hydraulique et de restauration de la continuité écologique

Inauguration des ouvrages de gestion hydraulique et de restauration de la continuité écologique

Une inauguration réussie pour le SIAEBVELG
Relevé Mensuel Juin 2018

Relevé Mensuel Juin 2018

Les précipitations du mois de mai, 55 mm sur le site des Matouneyres à Carcans, correspondent à la moyenne pour ce mois. Sur certains secteurs, ces précipitations ont été plus conséquentes du fait d’orages localisés. Ces pluies ont été principalement marquées mi-mai puis fin mai avec plusieurs journées orageuses. L’évaporation a été estimée à 108 mm avec des pics à 5 mm par jour pendant la période de fortes chaleurs entre le 18 et le 24 mai.
 
Le niveau de la nappe des sables et les débits des cours d’eau ont progressivement baissés pendant le mois de mai du fait des précipitations inférieures à l’évaporation. Cette baisse régulière a toutefois été interrompue par les deux périodes de pluies orageuses qui ont fait remonter temporairement le niveau de la nappe et les débits des cours d’eau.

Le niveau du lac de Hourtin-Carcans a baissé de 5 cm pendant le mois de mai. Ceci correspond globalement à la différence entre l’évaporation et les précipitations. Sur ce lac de grande taille, les apports des cours d’eau deviennent en effet peu significatifs à cette saison. La côte à la fin du mois est ainsi de 14.39 m NGF ce qui est une valeur élevée pour la saison. Les vannes de l’écluse du Montaut à l’aval du lac sont totalement fermées depuis le mois d’avril, le niveau d’eau va malgré tout baisser dans les mois qui viennent du fait de l’évaporation de l’eau qui va régulièrement atteindre 5 mm par jour pendant l’été. 
 
Sur Lacanau, le risque d’inondation étant maintenant passé, les vannages de l’écluse de Batejin à l’aval du lac ont été progressivement refermés. Le niveau a ainsi progressivement augmenté  jusqu’à sa côte printanière, soit environ 13.50 m NGF. Contrairement au lac de Hourtin-Carcans, l’apport en eau des cours d’eau est encore très significatif sur le lac de Lacanau plus petit en superficie et permet de faire remonter son niveau à cette période de l’année.
 
Une année exceptionnelle pour les limicoles nicheurs sur les zones humides des lacs Médocains

Une année exceptionnelle pour les limicoles nicheurs sur les zones humides des lacs Médocains

La saison 2018 a été très bonne pour la reproduction des limicoles nicheurs sur les zones humides des lacs Médocains.