Les suivis des anguilles sur les lacs médocains se poursuivent

Les suivis des anguilles sur les lacs médocains se poursuivent

Le canal des étangs Médocains compte parmi les axes migratoires majeurs pour l'Anguille en Europe. La Fédération de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques de la Gironde porte depuis 2008 un programme de suivi de la migration des civelles et anguilles sur le bassin versant des lacs Médocains. Ce territoire exceptionnel de marais et lacs, en bordure d’océan se transforme alors, avec l’arrivée des jeunes anguilles,  en véritable nurserie !

Consultez l'article en intégralité
Appel à vigilance - Développement d’une nouvelle espèce aquatique envahissante en France : la Moule quagga

Appel à vigilance - Développement d’une nouvelle espèce aquatique envahissante en France : la Moule quagga

Connue sur les grands lacs de Suisse depuis 2015, la Moule quagga ne l’est pas encore sur le territoire aquitain. Néanmoins, il s’agit de faire preuve de vigilance quant à cette espèce et plus généralement, au développement de nouvelles espèces potentiellement envahissantes. Les connexions importantes entre les régions et les écosystèmes ainsi que les changements globaux qui s’opèrent impliquent de potentiels changements d’aires de répartition des espèces, qu’elles soient indigènes ou exogènes.
 
Agissons pour la préservation des rives des lacs

Agissons pour la préservation des rives des lacs

Limiter l’impact de nos activités humaines sur les lacs est une nécessité pour assurer leur préservation sur le long terme.
 
Préservons les limicoles nicheurs des lacs médocains

Préservons les limicoles nicheurs des lacs médocains

Sur le littoral Aquitain comme sur les rives orientales des lacs médocains, des limicoles s’installent chaque année pour se reproduire. Cette année, et en lien avec un printemps où les milieux naturels ont été désertés de la présence humaine, les oiseaux se sont parfois installés sur de nouveaux espaces, en dehors de leurs zones habituelles de reproduction. La couvaison des œufs, est en cours et une première nichée, voire parfois une seconde, aura lieu jusqu’au milieu de l’été.
 
Mise en ligne du rapport d'activité du SIAEBVELG pour 2019

Mise en ligne du rapport d'activité du SIAEBVELG pour 2019

télécharger le rapport d'activité 2019 : partie I - partie II - partie III - partie IV
Un nouveau partenariat officialisé à Lège-Cap Ferret

Un nouveau partenariat officialisé à Lège-Cap Ferret

Le 14 janvier 2020, 
Guillaume Choisy, Directeur général de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, 
Alain Renard, Vice-président chargé de la préservation de l’environnement au Conseil Départemental de la Gironde, 
Henri Sabarot, Président du SIAEBVELG et Conseiller Régional,                                                
Philippe de Gonneville, premier adjoint au Maire de Lège Cap-Ferret, 
Catherine Guillerm et Isabelle Lamou, conseillères municipales de la commune de Lège Cap-Ferret 
ainsi que les représentants de l’ACCA de Lège, 
se sont réunis pour officialiser la démarche de gestion conservatoire engagée sur deux espaces naturels communaux.
Toute l’équipe du SIAEBVELG vous souhaite une bonne année 2020 et vous présente ses meilleurs vœux

Toute l’équipe du SIAEBVELG vous souhaite une bonne année 2020 et vous présente ses meilleurs vœux

Chantier participatif sur la craste de la Matouse à Hourtin

Chantier participatif sur la craste de la Matouse à Hourtin

Un beau partenariat entre l'association Surf Insertion accueillant des jeunes du collège de Pauillac, l'AAPPMA d'Hourtin et le SIAEBVELG a permis de réaliser un chantier de reconnexion et d'entretien végétal sur la craste de la Matouse.

Lutte contre les plantes exotiques envahissantes sur Le Porge

Lutte contre les plantes exotiques envahissantes sur Le Porge

La commune de Le Porge en partenariat avec le SIAEBVELG (Syndicat Intercommunal d’Aménagement des Eaux du Bassin Versant des Etangs du Littoral Girondin) ont été alertés de la présence supposée d’une plante exotique envahissante sur Craste Neuve, lors de la journée de la Biodiversité qui a eu lieu en Novembre 2018, sur cette même commune. Ces éléments ont été vérifiés et validés par le chargé de mission milieux aquatiques du SIAEBVELG durant l’été 2019. Il en a établi une cartographie précise localisant les foyers et l’étendue des plantes.

Les plantes sont la Jussie et le Myriophylle du Brésil. Utilisées dans l’ornement de plans d’eau, elles finissent par rejoindre le milieu naturel et engendrent des baisses significatives de la biodiversité.

Afin d’éviter leur propagation, des interventions ont été réalisées il y a peu de temps. Les travaux des services techniques de la Mairie ont consisté à effectuer un décapage mécanique des foyers de plantes exotiques envahissantes là où des accès étaient possibles pour une tractopelle et un tracteur avec une remorque. La bande de terre et la végétation étaient ensuite transportées dans des endroits secs où aucune reprise n’est possible.

Une autre intervention a été réalisée avec Surf Insertion. Cette association propose à des jeunes des cours de surf mais en contrepartie, ils doivent aider la nature en effectuant des travaux divers. Le slogan de Surf Insertion est le suivant : « Tu prends la vague, tu donnes à la nature ». Ainsi donc, une demi-journée d’intervention a permis à une dizaine de jeunes d’arracher manuellement les plantes exotiques envahissantes dans le cours d’eau.

Tout le linéaire a été traité et la prochaine étape sera d’effectuer un suivi en 2020 afin d’éliminer les repousses.

Suite à ces interventions, les agents techniques ont pu déceler un nouveau foyer de Myriophylle du Brésil sur la partie aval de Craste Neuve et ont tout de suite pris en charge la gestion du site.

Les travaux d’entretien végétal des cours d’eau se terminent

Les travaux d’entretien végétal des cours d’eau se terminent

Débutés au mois de février 2019 par une entreprise spécialisée en restauration de cours d’eau sur le Sud du territoire du SIAEBVELG, les travaux avaient laissé place aux campagnes d’arrachages des plantes exotiques envahissantes.
Les travaux d’entretien végétal de la végétation ont pu reprendre en septembre avec différents partenaires. Notre Programme Pluriannuel de Gestion 2018-2028, prévoyait des actions qui ont été confrontées avec les réalités de terrain et les demandes particulières de nos élus dans les communes du SIAEBVELG.

Une partie des travaux a pu être réalisée par la régie du SIAEBVELG et concerne la Craste Louley à Hourtin et la Craste Nègre de l’Etang à Hourtin. La Craste Castagnot à Saumos a été traitée avec les services techniques de la commune. Il s’agit, durant ces interventions, d’enlever les bois morts et mobilisables du lit du cours d’eau, de couper des branches qui tombent vers le cours d’eau et d’éliminer systématiquement les petits pins maritimes.

Ensuite, les interventions se sont principalement réparties entre une entreprise d’insertion qui s’occupe de la partie Nord du territoire (APADEV) et une entreprise adaptée qui intervient pour la première fois pour le SIAEBVELG sur la partie Sud (Ho Travail). L’APADEV a entretenu la Craste de la Matouse sur Hourtin et les Crastes Pont des Tables et Planquehaute sur Lacanau et l'association Ho Travail est intervenue sur les Crastes Neuve et Grande Craste sur Saumos et la Craste Grand Fossé sur Arès.

Il est à noter que l’Association Surf Insertion est également intervenue avec des jeunes des Centres d’Animations de Bordeaux sur la coupe de petits Pins le long du Canal en début d’année et sur des techniques d’élagage pour la ripisylve de la Craste de l’Eyron à Saumos.