Relevé Mensuel Novembre 2017

Le mois d’octobre a été très sec et chaud. Ainsi, avec seulement 13 mm de pluies pendant le mois, il s’agit de la valeur la plus faible pour un mois d’octobre depuis plus de 30 ans. Les fortes chaleurs ont également favorisé l’évaporation qui a été estimée à 60 mm soit une quantité nettement supérieure aux pluies. 

Ces conditions de sécheresse ont favorisé la baisse du niveau de la nappe des sables d’environ 20 cm en un mois. Cette nappe se maintient malgré tout à un niveau moyen pour cette période de l’année grâce aux pluies de septembre qui l’avaient rechargée en partie. Autour du lac de Lacanau, ce niveau de la nappe permet encore l’écoulement des eaux sur les cours d’eau principaux qui l’alimentent. Ce n’est pas le cas autour du lac de Hourtin-Carcans où les cours d’eau sont toujours en assec.
 
Le lac de Hourtin-Carcans a donc baissé de 4 cm environ pendant ce mois avec une valeur de 13.46 m NGF fin octobre. Cette valeur est la plus basse enregistrée sur ce lac depuis 1980. Les précédents records datent de 2002 et 2005 avec une côte de 13.50 m NGF en octobre. Il est important de rappeler que les vannages de l'écluse du Montaut qui régule le niveau d'eau sur ce lac sont restés fermés depuis le 16 mars 2016 soit depuis plus d'un an afin de limiter au maximum la baisse des hauteurs d'eau.

Le lac de Lacanau, avec  les cours d’eau qui l’alimentent toujours, est dans une situation tout à fait différente de celui de Hourtin-Carcans. Ainsi, sa côte a atteint son niveau moyen hivernal de 13.25 m NGF dès le mois de septembre. La vanne de l’étang de Batejin à Lacanau qui a été actionnée dès le 10 septembre est ainsi restée ouverte en octobre de façon à limiter la remontée des niveaux d’eau sur ce lac.
 
1