La saison de travaux de gestion des marais s'achève avant les pluies

La saison de travaux de gestion des marais s'achève avant les pluies

Comme chaque année le SIAEBVELG réalise à l'automne les travaux de restauration et d'entretien des marais, relatifs à son Plan d'Actions pour la préservation et la valorisation des zones humides des lacs médocains.
Cette nouvelle saison de travaux s'est achevée en octobre.
Vers un plan de gestion conservatoire pour le marais des Agaçats à Lège Cap-Ferret

Vers un plan de gestion conservatoire pour le marais des Agaçats à Lège Cap-Ferret

Un second comité de pilotage s'est réuni en octobre pour l'établissement d'un plan de gestion conservatoire pour le marais des Agaçats à Lège Cap-Ferret.

Relevé Mensuel Novembre 2018

Les précipitations du mois d’octobre, 46 mm sur le site des Matouneyres à Carcans, correspondent à une valeur faible pour le quatrième mois consécutif. Sur certains secteurs, ces précipitations ont pu être sensiblement différentes car il s’agissait de pluies orageuses en particulier les 6-7 et 14 octobre. L’évaporation a été estimée à 60 mm, ce qui une valeur élevée pour la saison et légèrement supérieure aux précipitations.
 
Le niveau de la nappe des sables s’est globalement stabilisé et correspond à des valeurs un peu inférieures à la moyenne pour la saison. Le débit des cours d’eau autour du lac de Lacanau a atteint son niveau minimum en début de mois et a commencé à légèrement augmenter à partir des orages de début octobre. Les cours d’eau du lac de Hourtin-Carcans étaient pour la plupart en assec.   

Le niveau du lac de Hourtin-Carcans a baissé de façon modérée pendant le mois d’octobre l’évaporation étant en partie compensée par les quelques précipitations. La côte à la fin du mois est ainsi de 13.78 m NGF ce qui est une valeur un peu inférieure à la moyenne pour la saison. Les vannes de l’écluse du Montaut à l’aval du lac sont totalement fermées depuis le mois d’avril.
 
Sur Lacanau, le niveau d’eau du lac est globalement resté stable avec l’évaporation qui a été compensée à la fois par les quelques précipitations et par la légère augmentation des débits des cours d’eau.  Les vannages de l’écluse de Batejin à l’aval du lac sont elles aussi fermées. La côte à la fin du mois est de 13.15 m NGF ce qui est une valeur un peu inférieure à la moyenne pour la saison.
 
1