Les sorties JMZH en Médoc battent leur plein !

Les sorties JMZH en Médoc battent leur plein !

La nouvelle année de sorties natures, balades, conférences et ciné-débat sur la thématique des zones humides est un franc succès, de nombreux visiteurs sont présents pour arpenter les zones humides du territoire Médocain.

Pour rappel 
Dans le cadre de la Journée mondiale des Zones Humides en Médoc, venez retrouver le collectif des Arpenteurs lors d’une soirée ciné-débat sur le thème du changement climatique,
le vendredi 08 février à 18h30 au Domaine de Nodris à Vertheuil.
 
La soirée, animée par le Graine Aquitaine, vous permettra de mieux comprendre les effets du changement climatique sur la biodiversité régionale et d‘échanger avec Fanny Mallard, coordinatrice du programme des Sentinelles du Climat pour l’association Cistude Nature.
 
 
Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur l’invitation.
 
Suivis piscicoles sur le canal et les zones humides des lacs Médocains

Suivis piscicoles sur le canal et les zones humides des lacs Médocains

Depuis plusieurs années des études sur la faune piscicole sont réalisées sur les lacs Médocains: à nouveau en 2019, l'Anguille et le Brochet sont suivis de prêt.
 

Relevé Mensuel Février 2019

Les précipitations du mois de janvier, 115 mm sur le site des Matouneyres à Carcans, correspondent à une valeur supérieure à la moyenne. Ces pluies ont été particulièrement marquées entre le 27 et le 31 janvier avec 75 mm. L’évaporation a été estimée à 25 mm ce qui reste une valeur normale pour cette période de l’année.
 
Le niveau de la nappe des sables est resté stable et inférieur à la moyenne jusqu’à la fin du mois puis a augmenté de 30 à 40 cm au moment du pic de précipitations. Le débit des cours d’eau a été relativement faible pendant tout le mois de janvier jusqu’à une augmentation rapide en fin de mois, suivant ainsi l’élévation du niveau de la nappe.  

Le niveau du lac de Hourtin-Carcans a progressivement augmenté pendant le mois de janvier. On note la remontée rapide en fin de mois, 2 cm par jour, suite aux fortes précipitations et aux apports des cours d’eau. La côte à la fin du mois est ainsi de 14.25 m NGF ce qui est une valeur proche de celle de fin janvier 2018. Les vannes de l’écluse du Montaut à l’aval du lac sont totalement fermées depuis le mois d’avril 2018, permettant actuellement la recharge en eau avant la prochaine période estivale.
 
Sur Lacanau, le niveau d’eau du lac est à sa côte hivernale depuis le mois de novembre, entre 13.2 et 13.3 m NGF. Ainsi pour prévenir les inondations, les vannages de l’écluse de Batejin à l’aval du lac ont été plus ou moins ouverts pendant le mois de janvier pour laisser s’écouler les apports supplémentaires des pluies et des cours d’eau tout en maintenant cette côte proche de 13.25 m NGF. Le débit sur le canal du Porge et de Lège suit ainsi le débit des cours d’eau avec des valeurs qui ont rapidement augmenté en fin de mois.
 
1