Suivi de l'efficacité des nouvelles passes à poissons

Suivi de l'efficacité des nouvelles passes à poissons

Quelle est l'efficacité des nouvelles passes multi-espèces permettant de reconnecter le canal des étangs aux marais du Gnac et de Cousseau?
C'est la question que se posent ensemble le SIAEBVELG, la SEPANSO et la FDAAPPMA 33 suite aux travaux de construction de ces passes en 2016. Pour y répondre, des suivis ont débuté cet hiver.
La nouvelle écluse de Batejin est en fonctionnement

La nouvelle écluse de Batejin est en fonctionnement

Le nouvel ouvrage de Batejin permettant la gestion de l’eau à l’aval du lac de Lacanau a été mis en fonctionnement le 9 décembre dernier après 6 mois de travaux.  Pour rappel ce chantier s'inscrit dans le cadre d’opérations à l’échelle du bassin versant des lacs médocains pour la gestion de l’eau, la prévention des inondations, la préservation des zones humides et la continuité écologique sur le canal des étangs.

Les travaux vont permettre une gestion de l’eau facilitée pour le lac et ses marais par la construction d’un ouvrage plus moderne. Il est également équipé de dispositifs piscicoles pour améliorer la continuité écologique et la migration des poissons.
 
Ces travaux, portés par le SIAEBVELG, bénéficient des aides financières de l’Agence de l’Eau Adour Garonne, de l’Etat par la Dotation d’Equipements des Territoires Ruraux, du Conseil Régional Nouvelle Aquitaine et du Département de la Gironde.
 

Relevé Mensuel Janvier 2018

Le mois de décembre a été pluvieux avec 183 mm de précipitations soit le double des précipitations moyennes pour ce mois. Il faut remonter à janvier 2016 pour trouver des précipitations mensuelles aussi importantes soit près de 2 ans avec des conditions plutôt sèches. Le premier épisode de pluie s’est produit du 8 au 15 décembre avec 127 mm et le deuxième à partir du 24. Ce dernier s’est prolongé jusque début janvier. L’évaporation a été faible sur ce mois avec environ 16 mm.
 
Ces conditions de fortes précipitations ont permis la recharge de la nappe des sables. Le niveau de celle-ci est ainsi monté de près d’un mètre pendant le mois de décembre retrouvant des niveaux supérieurs à la moyenne. Cette remontée a été particulièrement rapide pendant le premier épisode de pluie de mi-décembre. Ce niveau élevé de la nappe a permis la remise en eau de la totalité des cours d’eau du bassin versant des lacs et du canal.

Le niveau du lac de Hourtin-Carcans a augmenté de 25 cm en décembre pour atteindre la côte de 13.73 m NGF. Cette valeur reste basse pour cette période de l’année, toutefois le fait que les cours d’eau coulent à nouveau après 9 mois d’assec permet d’envisager une remontée des niveaux du lac pendant encore plusieurs semaines. Il est important de rappeler que les vannages de l'écluse du Montaut qui régule le niveau d'eau sur ce lac sont restés fermés depuis le 16 mars 2016 soit depuis plus d'un an et demi afin de favoriser la remontée de l’eau jusqu’aux côtes habituelles.

Le lac de Lacanau se maintient à son niveau moyen hivernal de 13.25 m NGF ceci depuis le mois de septembre. Le nouvel ouvrage de gestion de l’eau à Batejin a été mis en fonctionnement depuis le 9 décembre permettant de réguler les apports d’eau importants qui sont arrivés par les crastes pendant ce dernier mois.

Relevé Mensuel Décembre 2017

Pendant le mois de novembre, il a été enregistré 71 mm de précipitations, soit près de 40% de moins que la moyenne pour ce mois. On reste donc dans des conditions de sécheresse qui perdurent cet automne comme en 2016. Ces conditions sèches ont également favorisé l’évaporation qui a été estimée à 31 mm soit une quantité plutôt élevée pour la saison. On note toutefois un épisode pluvieux du 24 au 30 novembre avec 46 mm de précipitations.
 
Ces conditions de sécheresse n’ont pas permis la recharge de la nappe des sables. Le niveau de celle-ci se trouve ainsi à une valeur inférieure à la moyenne pour cette période de l’année. On observe malgré tout une remontée d’environ 40 cm à la fin du mois avec les pluies tombées entre le 24 et le 30 novembre. Autour du lac de Lacanau, ce niveau de la nappe permet encore l’écoulement des eaux sur les cours d’eau principaux qui l’alimentent. Ce n’est pas le cas autour du lac de Hourtin-Carcans où les cours d’eau sont toujours en assec malgré les pluies de la fin du mois.

Le niveau du lac de Hourtin-Carcans a légèrement baissé du 1er au 24 novembre pour atteindre la côte de 13.44 m NGF. Cette valeur est la plus basse enregistrée sur ce lac depuis 1980. Les précédents records datent de 2002 et 2005 avec une côte de 13.50 m NGF. Le niveau du lac est ensuite remonté de 4 cm suite aux pluies de la fin du mois. Il est important de rappeler que les vannages de l'écluse du Montaut qui régule le niveau d'eau sur ce lac sont restés fermés depuis le 16 mars 2016 soit depuis plus d'un an afin de limiter au maximum la baisse des hauteurs d'eau.

Le lac de Lacanau, que les cours d’eau alimentent toujours, est dans une situation tout à fait différente de celui de Hourtin-Carcans. Ainsi, sa côte a atteint son niveau moyen hivernal de 13.25 m NGF dès le mois de septembre. La vanne de l’étang de Batejin à Lacanau qui a été actionnée dès le 10 septembre est ainsi restée ouverte en octobre et novembre de façon à limiter la remontée des niveaux d’eau sur ce lac.
 

Relevé Mensuel Novembre 2017

Le mois d’octobre a été très sec et chaud. Ainsi, avec seulement 13 mm de pluies pendant le mois, il s’agit de la valeur la plus faible pour un mois d’octobre depuis plus de 30 ans. Les fortes chaleurs ont également favorisé l’évaporation qui a été estimée à 60 mm soit une quantité nettement supérieure aux pluies. 

Ces conditions de sécheresse ont favorisé la baisse du niveau de la nappe des sables d’environ 20 cm en un mois. Cette nappe se maintient malgré tout à un niveau moyen pour cette période de l’année grâce aux pluies de septembre qui l’avaient rechargée en partie. Autour du lac de Lacanau, ce niveau de la nappe permet encore l’écoulement des eaux sur les cours d’eau principaux qui l’alimentent. Ce n’est pas le cas autour du lac de Hourtin-Carcans où les cours d’eau sont toujours en assec.
 
Le lac de Hourtin-Carcans a donc baissé de 4 cm environ pendant ce mois avec une valeur de 13.46 m NGF fin octobre. Cette valeur est la plus basse enregistrée sur ce lac depuis 1980. Les précédents records datent de 2002 et 2005 avec une côte de 13.50 m NGF en octobre. Il est important de rappeler que les vannages de l'écluse du Montaut qui régule le niveau d'eau sur ce lac sont restés fermés depuis le 16 mars 2016 soit depuis plus d'un an afin de limiter au maximum la baisse des hauteurs d'eau.

Le lac de Lacanau, avec  les cours d’eau qui l’alimentent toujours, est dans une situation tout à fait différente de celui de Hourtin-Carcans. Ainsi, sa côte a atteint son niveau moyen hivernal de 13.25 m NGF dès le mois de septembre. La vanne de l’étang de Batejin à Lacanau qui a été actionnée dès le 10 septembre est ainsi restée ouverte en octobre de façon à limiter la remontée des niveaux d’eau sur ce lac.
 
Les élus du SIAEBVELG visitent le chantier de l'écluse de Batejin

Les élus du SIAEBVELG visitent le chantier de l'écluse de Batejin

Les élus du SIAEBVELG se sont rendus aujourd'hui sur le chantier de construction de la nouvelle écluse de Batejin à Lacanau.
Pour rappel ce chantier s'inscrit dans le cadre des travaux pour la gestion de l’eau et la continuité écologique sur le canal des étangs.

Ces travaux, qui ont débuté au mois de juin et continuent cet automne, vont permettre une gestion de l’eau facilitée pour le lac et ses marais par la construction d’un ouvrage plus moderne. Il est également prévu d’améliorer la continuité écologique et la migration des poissons par l’installation d’une passe à poissons.
 
Ces travaux, portés par le SIAEBVELG, bénéficient des aides financières de l’Agence de l’Eau Adour Garonne, de l’Etat par la Dotation d’Equipements des Territoires Ruraux, du Conseil Régional Nouvelle Aquitaine et du Département de la Gironde.